Image for Globe céleste de Frémin par Bastien l’aîné, 1842

Globe céleste de Frémin par Bastien l’aîné, 1842

« Globe céleste dont la position des étoiles est réduite à l’année 1830 par A.R. Fremin Géographe. 1841. A Paris chez Bastien l’aîné, Librairie géographe rue Saint-André des Arts 60 ». Papier, carton, pied en bois tourné noirci ; dimension du globe : 26-27 cm, hauteur totale : 55 cm. Signé sous la constellation de l’ourse. Bastien Aîné édita de nombreux globes à partir du début des années 1820, d’abord d’après la cartographie réduite ancienne de Messier, puis et jusqu’en 1868 d’après les observations plus modernes de Lapie (il s’agit des globes les plus courants de la production de Bastien), de Lorrain ou de Frémin (plus rares). Une première édition de ce globe céleste avait paru en 1836. Quelques restaurations, manque le cadran horaire au pôle supérieur, belle patine et bel état général.

7500 euros

DSC_0087 

Image for Microscope achromatique par Charles Chevalier

Microscope achromatique par Charles Chevalier

Microscope achromatique par Charles Chevalier, circa 1840 (entre 1834 et 1845), signé « Microscope achromatique / perfectionné par / Charles Chevalier / Ingénieur Opticien breveté / 163 Palais-Royal / à Paris ». Hauteur totale entre 45 et 55 cm. Tube optique, complet de son bouchon de forme plate et à simple tirage, composé d’un oculaire à deux lentilles plan-convexes (180 et 260 mm) mesurant 600 mm de hauteur et d’un objectif formé de deux doublets. Le tube se visse sur un bras coudé rectangulaire inclinable sur lequel est montée la platine (réglable par une crémaillère dont la molette est en corne ou ivoire comme parfois dans la production précoce des Chevalier) et un grand miroir réflecteur de 700 mm (peut-être renouvelé). Enfin, le tout est attaché à une colonne cylindrique à pied tripode pliant. Le prisme d’illumination qui figurait dans la première forme des microscopes achromatiques de type Selligue est ici remplacé par une simple loupe condensatrice tenue par une bague à l’objectif. Sont aussi présents, sur la platine, les deux pinces permettant de tenir les préparations d’objets transparents et, sous la platine, le diaphragme variable de type Le Baillif.Le laiton du tube optique a perdu une grande partie de sa laque et de son vernis d’origine, sinon très bon état général de fonctionnement et en condition d’origine. Beau et précoce modèle d’une forme secondaire, post-Selligue, dite « perfectionnée », de microscope achromatique construit par le meilleur fabricant français de microscopie de la première moitié du XIXe siècle, Charles Chevalier. Probablement avant 1840.

Sur demande / On request

DSC_0046

 

 

Image for Chambre coffret 9×12 Boucher à magasin

Chambre coffret 9x12 Boucher à magasin

Celle-ci possède un soufflet rouge et un magasin à poche de cuir pour le changement des plaques en plein jour. La chambre et le magasin sont en acajou gainé de cuir ; leurs arrêtes sont renforcées par cornières en cuivre verni. L’obturateur est de type à guillotine, on y distingue trois boutons, l’un pour l’armement, le second pour le choix de la pose ou de l’instantané et le dernier pour la sélection des vitesses indexées de 1 à 5. Objectif rectiligne avec diaphragme iris. Rare  chambre coffret, vers 1895.

Vendu

Image for Grande chambre à tiroir 18×24

Grande chambre à tiroir 18x24

Grande chambre à tiroir au collodion humide, en noyer et à queue brisée Cette chambre est d’un format (18×24 cm)  peu courant, pour une conception à tiroir. La construction est en vieux noyer de France avec assemblages par queues d’aronde. Le tiroir intérieur est muni de renforts sur les arrêtes favorisant ainsi son bon coulissement. Cadre dépoli à l’arrière et châssis. Objectif à portrait Claude Berthiot sur platine décentrable. La partie arrière du chariot se rabat pour maintenir le tiroir rentré lors du transport ; une poignée est fixée sur le haut de la chambre. France, vers 1855. Dimensions de la chambre ouverte : L=45cm – l=32cm – H=27cm.

4500 euros

 

DSC_0004 (5)  Silding Box camera Berthiot (4)

Image for Sliding-Box Camera ROSS, Ca.1860

Sliding-Box Camera ROSS, Ca.1860

Cette chambre à tiroir au format demi-plaque est de belle fabrication typiquement anglaise. elle est construite en vieil acajou rouge ; les parties sont assemblées par fines queues d’aronde et renforcées par l’emploi de vis au fil parfaitement aligné. L’une des principales particularités de cette chambre est le système d’emport de trois châssis doubles à volets qui l’accompagne. Il s’agit en effet d’un coffret à l’intérieur duquel prennent place les dits châssis. Ce dernier vient ensuite se fixer solidairement par charnière amovible en bout de queue  de l’appareil et se rabat sur le dépoli pour en assurer la protection. La chambre et le porte-châssis ainsi réunis forment alors un ensemble homogène pour le transport. Un objectif « Ross London » équipe cette chambre.

6500 euros

Silding box camera Ross (7)

Image for Chambre à tiroir Charles Chevalier

Chambre à tiroir Charles Chevalier

Chambre à tiroir Charles Chevalier demi-plaque pour collodion humide, vers 1855. Cette chambre à tiroir construite en vieux noyer de France est de format demi-plaque. Elle est équipée d’un objectif « Photographe à Verres Combinés Inventé par Charles Chevalier – Palais Royal – Paris ». Cet objectif possède un éclat sur l’une de ses lentilles et il a fait l’objet d’une réparation ancienne sur son fût. La chambre est accompagnée d’un cadre parte dépoli au format principal, ainsi que d’un dos réducteur portant un cadre dépoli de plus petit format (environ quart de plaque). deux châssis portant de nombreuses traces de collodion complètent l’ensemble.

6500 euros

Silding box camera Ross (5)  Silding box camera Charles Chevalier (8)

Image for Chambre 18×24 Mackenstein

Chambre 18x24 Mackenstein

Chambre 18×24 Mackenstein. Cette chambre 18×24 cm est une production classique des ateliers Mackenstein vers 1900. La réalisation est en bois d’acajou verni avec assemblage par tenons et mortaises. la chambre est équipée d’un soufflet conique tournant en toile brune et à coins rabattus. les deux corps sont fixés sur le chariot par le moyen de fixations en « trous de serrure ». Un objectif à portait de type Petzval est monté sur cette chambre possédant cadre dépoli et double châssis à rideaux.

Vendu

Image for Chambre Tele-Photo A

Chambre Tele-Photo A

Chambre Tele-Photo A  – Rochester Optical C° – 5×7 Inc. – Ca 1895. Cette chambre Tele-Photo A a été fabriquée aux Etats-Unis à la fin du XIXème siècle. Elle est construite tout en acajou, gainée de cuir extérieurement et entièrement vernie à l’intérieur. Elle possède un obturateur pneumatique « Unicum » de Bausch & Lomb en laiton verni. Le soufflet conique est en cuir renforcé de couleur bordeaux. Elle est caractérisée en particulier par la profondeur assez importante du corps arrière. En effet, ce dernier sert de réserve aux châssis à volets qui peuvent équiper la chambre. Le chargement de châssis pour la prise de vues s’effectue sur un dos « spring-back ». Elle est équipée d’un gros viseur en bois pivotant sur le socle de l’abattant. Cette chambre retient également notre attention en raison de son apparence carrée attrayante et son bel aspect décoratif.

Vendu

Image for Petite Jumelle photographique 6,5×9.

Petite Jumelle photographique 6,5x9.

Petite Jumelle photographique 6,5×9. Modèle se chargeant avec des châssis simples portant une seule plaque. Le viseur clair est du type Newton. Il s’agit d’un modèle de début de gamme vendu au vers 1905 chez lez distributeurs d’appareil photographiques et les grands magasins. L’obturateur est à guillotine et l’objectif de type symétrique. L’appareil est accompagné de son étui de rangement. L’intérêt réside principalement dans le format assez peu courant pour ce type d’appareil.

350 euros

Image for Chambre collodion sec sur rail

Chambre collodion sec sur rail

Chambre collodion sec en acajou sur rail. Ce type de chambre au collodion sec est peu courant, principalement en raison de son mode de fixation. Les deux corps avant et arrière peuvent se mouvoir  sur une planchette monorail  sur laquelle ils sont maintenus par serrage de quatre papillons à visser. le soufflet est en tissu renforcé, à coins rabattus. Format : 13×18 cm. France, vers 1870.

500 euros