Image for Archive manuscrite des cours suivis par Alphonse Poitevin entre 1838 et 1843

Archive manuscrite des cours suivis par Alphonse Poitevin entre 1838 et 1843

Archive manuscrite des cours suivis par Alphonse Poitevin entre 1838 et 1843 au Lycée Charlemagne puis à l’École Centrale.

Exceptionnel ensemble, conservé dans sa stricte condition d’origine, des notes de cours du jeune Alphonse Poitevin de ses 19 ans à ses 25 ans, soit du Lycée Charlemagne jusqu’à ce qu’il quitte l’École centrale avec le titre d’Ingénieur Chimiste.

Cette archive est particulièrement importante pour la connaissance d’Alphonse Poitevin et l’histoire de la photographie pour quatre raisons :

-Bien sûr, elle offre un aperçu général jusqu’à présent inconnu de la formation intellectuelle et scientifique d’Alphonse Poitevin, de la manière dont celui-ci, encore lycéen puis étudiant, apprend, note et suit ses cours ; soit de la manière exacte dont il se forme, reçoit et enregistre la science enseignée et apprise.

-Mais à la sortie de Centrale, Poitevin travailla ensuite comme chimiste dans les salines de l’Est. Il en démissionna dès 1856 soit seulement un an après la mise au point de sa technique de photolithographie et ouvrit un atelier photographie et de reproduction photographique à Paris, rue Saint-Jacques.

Ainsi cette archive est plus spécifiquement importante pour le rôle pionnier que Poitevin eut dès 1855 dans l’histoire des techniques photographiques puisque ces 30 cahiers manuscrits constituent une rare trace riche et viable de la formation en physique et chimie alors nécessaire à la pratique professionnelle de la photographie ;

 

-Outre ces deux aspects assez généraux, on sait qu’Alphone Poitevin commença à s’intéresser à la photographie à l’Ecole Centrale. Et il est historiquement tout à fait passionnant de constater que plusieurs de ses professeurs de physique et chimie seront, plus tard, avec lui, des pionniers français de la photographie :

-Son professeur de physique pour l’année 1840/41 n’est autre que Victor Regnault, futur fondateur de Société française de photographie et l’un des premiers utilisateurs et promoteurs de la photographie sur papier ;

-Son professeur de chimie pour cette même année 1840/41 fut Eugène Peligot qui le premier isola le métal uranium et travailla par la suite sur les produits photosensibles ;

-Son professeur de chimie industrielle pour les années suivantes, 1841/43, fut Anselme Payen. Il fut le premier à isoler la cellulose ce qui rapidement permit la mise au point du procédé au collodion humide.

-Enfin, le cours de physique appliquée pour l’année 1842/1843 fut donné par Eugène Péclet.

Ainsi, la présente archive manuscrite donne la preuve et la justification de la passion naissance de Poitevin pour la toute récente photographie et semble indiquer que l’Ecole Centrale fut un terrain de riches rencontres dans et pour l’histoire des toutes premières années de la photographie en France.

-Enfin, et de manière presque prémonitoire, en marge ou plus exactement à la fin du cahier de notes du cours de Chimie de Peligot pour l’année 1840/1841, Poitevin consacre plusieurs pages, sans lien apparent avec les notes précédentes, à la « lithographie ». Comme si cette annexe finale ajoutée sans aucun renvoi à un cours en particulier indiquait une passion ou un intérêt strictement personnel.

Le jeune Poitevin chimiste indique les substances chimiques à utiliser ainsi que leur quantité respective, puis détaille le procédé mécanique et chimique de la lithographie. Mais il ne donne pas seulement la description de la lithographie mais aussi celles de l’autographie et de la tissiérographie, autrement dit de toutes les techniques connues à l’époque de transposition de textes ou dessins en vue d’être imprimés.

Poitevin appliquera cette technique de transposition à la photographie, la photolithographie ou phototypie, en 1855.

Une archive provenant directement des descendants d’Alphonse Poitevin.

Ci-dessous le détail des 30 cahiers autographes manuscrits

 

Lycée Charlemagne pour les années 1838/1839

Cours de géométrie M. Legendre

Cours de physique M. Bay

Cours d’arithmétique M. Rouli

Problèmes de géométrie

 

Ecole Centrale des Arts et Manufactures

Années 1840-1841

  • géométrie analytique M. Martelet
  • géométrie descriptive M. Olivier (2 volumes)
  • mécanique M. Belanger
  • Histoire Naturelle M. Edwards
  • Physique M. Regnault
  • Chimie M. Peligot (2 volumes)

 

Années 1841-1842

  • Chimie industrielle M. Payen
  • Chimie analytique M. Dumas
  • Géologie M. Burat
  • Mécanique Appliquée M. Belanger
  • Chimie industrielle M. Peclet
  • Métallurgie du fer M. Ferry
  • Construction des machines M. Walter
  • Constructions M. Mary

 

Années 1842-1843

  • Exploitation des Mines M. Burat
  • Machines-outils M. Walter
  • Métallurgie de la fonte
  • Syderotechnie M. Ferry
  • Physique Appliquée M. Peclet
  • Hydraulique M. Belanger
  • Chimie industrielle M. Payen
  • Machines à vapeur M. Thomas
  • Travaux Publics M. Mary

Ecole Centrale des arts et Manufactures 01 Ecole Centrale des arts et Manufactures 08 Ecole Centrale des arts et Manufactures 07 Ecole Centrale des arts et Manufactures 06 Ecole Centrale des arts et Manufactures 05 Ecole Centrale des arts et Manufactures 04 Ecole Centrale des arts et Manufactures 03 Ecole Centrale des arts et Manufactures 02

Image for Album présentoir à photographies

Album présentoir à photographies

Bel album présentoir à photographies. Il est supporté par un petit chevalet incliné et se déploie entièrement. Une fois refermé et positionné sur le chevalet, deux cadres vitrés ovales situés sur la couverture laissent voir, chacun, une photographie de l’album mise en premier plan.

Vendu / Sold

Présentoir Photo pliant 01 Présentoir Photo pliant 05 Présentoir Photo pliant 04 Présentoir Photo pliant 03 Présentoir Photo pliant 02

Image for Album présentoir à photographies

Album présentoir à photographies

Bel album présentoir à photographies. Il est composé d’un chevalet composé d’éléments en bois tourné noirci. A l’ouverture, l’album se déplie longitudinalement. Époque Art Nouveau.

Vendu / Sold

 

Présentoir photographique 01 Présentoir photographique 04 Présentoir photographique 03 Présentoir photographique 02

Image for Coffret de rangement pour stéréogrammes 9×18.

Coffret de rangement pour stéréogrammes 9x18.

Beau coffret de rangement en papier mâché pour positifs stéréoscopiques 9×18. Il est ornementé de motifs en cuivre patiné et il est laqué noir intérieurement. Fermeture à clef. Vers 1880.

250 euros

Coffret à photographies 001 Coffret à photographies 004 Coffret à photographies 003 Coffret à photographies 002

Image for Etienne Jules MAREY (1830-1904)

Etienne Jules MAREY (1830-1904)

Etienne Jules MAREY (1830-1904)
Chronophotographie. Le vol du goéland. Rare suite de 8 plaques verres chronophotographies positives.
Tirage au gélatino-bromure d’argent sur plaque de verre.
Date de création : 1886
Dimensions 8,5 cm x 10 cm.

Vendu / Sold

DSC_0295 DSC_0294 DSC_0293 DSC_0292 DSC_0291 DSC_0289

Etienne Jules MAREY (1830-1904) Chronophotographie. Le vol du goéland. Tirage au gélatino-bromure d'argent sur plaque de verre chronophotographique positive) Date de création : 1886 Dimensions 8,5 cm x 10 cm

Image for Daguerréotype stéréoscopique Auguste Belloc (attribué à)

Daguerréotype stéréoscopique Auguste Belloc (attribué à)

Daguerréotype stéréoscopique colorié 8,5 x 17,3cm

France vers 1850.

Prix sur demande / On request.

dagué001 - Version 2 dagué001

Image for Lancaster’s 1893 Watch Camera

Lancaster’s 1893 Watch Camera

Lancaster’s 1893 Watch Camera. Très rare appareil photographique de collection. Il s’agit de la version la plus aboutie présentée en 1893 de la Montre photographique Lancaster. L’exemplaire que nous présentons est en très bel état cosmétique et fonctionnel.- Format 2 x 11/2 inches. Dès sa parution en 1886, cette montre photographique retenait l’attention de par son originalité. Les distributeurs spécialisés la décrivaient ainsi à l’époque : « Cet appareil fermé présente exactement l’aspect et les dimensions d’une montre ordinaire. En poussant sur un bouton, une série de tubes mus par des ressorts s’échappent de la boîte et constituent la chambre noire à foyer fixe. L’extrémité porte l’objectif extra-rapide et l’obturateur instantané. Rien d’aussi peu volumineux ni d’aussi portatif n’a encore été proposé jusqu’ici. C’est l’appareil de poche dans toute l’acception du mot. La montre photographique est construite entièrement en métal, de même que les châssis. »

Vendu /Sold

1893 BJA P364 Watch R6 A rare AJ. Lancaster & Sons Pocket watch camera A rare AJ. Lancaster & Sons Pocket watch camera (6) A rare AJ. Lancaster & Sons Pocket watch camera (5) A rare AJ. Lancaster & Sons Pocket watch camera (4) A rare AJ. Lancaster & Sons Pocket watch camera (3) A rare AJ. Lancaster & Sons Pocket watch camera (2) A rare AJ. Lancaster & Sons Pocket watch camera (1)

Image for Boite de pellicule Pathé publicitaire

Boite de pellicule Pathé publicitaire

Boite de pellicule Pathé publicitaire de grandes dimensions. Sont mentionnées les propriétés de la pellicule : fabriquée par Pathé-Cinéma, extra-rapide, orthochromatique, anti-halo, pour 6 expositions, format 8 x 10 ½ cm (3 ¼ x 4 ¼ in.).

Vendu /Sold

 Bobine Pathé 01 Bobine Pathé 04 Bobine Pathé 03 Bobine Pathé 02

Image for Obturateur Duplex de Prosch

Obturateur Duplex de Prosch

Obturateur Duplex de Prosch  1886. Il est présenté ici avec un objectif monté dessus. De type à secteurs, il possède un ressort extérieur dont la tension détermine la vitesse d’obturation. Quatre positions de réglage sont possibles. Construction anglaise de qualité, entièrement métallique.

350 euros

Prosch Duplex Shutter 01 Prosch Duplex Shutter 03 Prosch Duplex Shutter 02

Image for Obturateur de J.Place

Obturateur de J.Place

Obturateur de J.Place. Il s’agit d’un obturateur simple à guillotine. L’enveloppe est principalement construite en bois d’acajou. Il est présenté dans « The Photographer’s Indispensable Handbook » de 1887 (voir document joint).

200 euros

Place Shutter 01 Place Shutter 02 Place Shutter 03 Place Shutter 04